Magasin Blog Compte
0 Panier

Aucun produit

Nos conseils

5 erreurs à ne pas commettre avec son kamado

LE KAMADO

Le kamado est un barbecue qui se distingue par son aspect physique, sa forme d'œuf, et qui offre différents modes de cuisson, à savoir rôtir, fumer, et griller. Mais la renommée du kamado est surtout due à son matériau, la céramique, qui permet de conserver et réfléchir la chaleur, et ainsi générer un flux d’air constant. Cette circulation optimisée permet une cuisson idéale des aliments. Tout un champ des possibles s’offre à vous, et ainsi combler les goûts de chacun.

Bien qu’il soit simple d’utilisation, nombreux sont ceux d’entre nous qui se précipitent sur ce barbecue sans prendre de délicates précautions, et les erreurs sont vite arrivées. Pour profiter d’un bon moment avec vos proches, mieux ne pas suivre les 5 erreurs qui suivent !

5 erreurs à ne pas commettre avec son kamado

1. Ouvrir son kamado en une fois

Lorsque le kamado est chaud, faites attention lors de l’ouverture : la céramique étant très hermétique, le contact de l’oxygène avec le charbon de bois peut produire un retour de flamme. 

Ouvrez votre kamado en deux temps. Commencez par faire entrer un peu d’air frais quelques secondes, puis soulevez entièrement le capot. 

2. Utiliser une cheminée d'allumage ou des allume-feux chimiques

Les allume-feux chimiques peuvent impacter le goût des aliments, et ils dégagent des gaz hydrocarbures toxiques pour la santé. Privilégiez des allume-feux naturels, qui éviteront de nuire à votre santé, mais également d’impacter la céramique du kamado. 

La cheminée d’allumage est également à proscrire : en versant le contenu de la cheminée dans la cuve du kamado, cela peut provoquer une fissure de la céramique. 

3. Utiliser du bois ou des briquettes

Il est fortement déconseillé d’utiliser du bois dans un kamado. En effet, ce dernier est trop lourd : s’il se coupe et tombe dans le fond de la cuve, il risquerait d’endommager le kamado et la céramique. 

Les briquettes sont également déconseillées car elles se consumeront très rapidement et intégralement. 

Lorsque vous remplissez votre kamado de charbon, n’hésitez pas à remplir intégralement le bac à charbon. Lorsque la cuisson s'arrête, le charbon stoppe sa combustion, et ainsi il est réutilisable pour la prochaine cuisson, vous n’aurez qu’à remplir le reste du bac à charbon. 

4. Ne pas changer le joint d'étanchéité régulièrement

L’hermétisme du kamado est dû à sa céramique, mais aussi à son joint d’étanchéité. Si ce dernier est défaillant, il entraînera une mauvaise étanchéité du kamado, mais aussi un choc de la céramique. 

Il est également conseillé de suivre les recommandations du fournisseur concernant la récurrence à laquelle changer le joint pour éviter la perte de garantie. 

5. Nettoyer la céramique avec des produits nettoyants

Le kamado fonctionne comme un four traditionnel de cuisine, pour le nettoyage il suffit simplement de procéder à une pyrolyse. Ainsi, le kamado s’auto nettoie, il n’y a pas besoin de produits nettoyants, qui seront trop abrasifs pour la céramique. 

Pour nettoyer l’extérieur du kamado, de l’eau savonneuse et un chiffon suffisent. 

Quelques conseils pour bien utiliser son kamado

Le kamado est très simple d’utilisation, tel un barbecue traditionnel il comprend une source de chaleur et une grille de cuisson. Pour le faire fonctionner, il suffit de disposer du charbon de bois dans le fond, et de l’allumer. Une fois que votre charbon se transforme en braise, fermez le couvercle et laissez monter votre barbecue en température. Une fois que le barbecue est bien prêt, il ne vous reste plus qu’à cuire, griller ou faire fumer vos préparations ! Attention, la cuisson se fait toujours couvercle fermé afin de garder toute la chaleur à l’intérieur. 

L’une des particularités du kamado est de pouvoir cuisiner en cuisson directe et indirecte. La cuisson directe est la cuisson traditionnelle sur un barbecue, l’aliment est toujours à proximité du charbon de bois. Ce mode de cuisson est parfait pour les grillades. 

Au contraire, lors d’une cuisson indirecte l’aliment ne reçoit pas directement la chaleur du charbon de bois. Cette cuisson est équivalente à une cuisson au four de cuisine et pour cela il faudra vous munir d’un déflecteur. C’est idéal pour obtenir des aliments plus juteux. 

Le barbecue est généralement assimilé à l’été, mais pourquoi ne pourrait-on pas en profiter toute l’année ? Le kamado est composé de céramique, matériau très isolant, ainsi, la température extérieure n’est plus un problème pour réaliser de délicieux repas hivernaux

Selectionnez un point relais
Votre article a bien été ajouté au panier